04 juin 2007

Un culte sur la place publique à puteaux

Une centaine de fidèles de l'Eglise Evangélique de Puteaux ont manifesté ce matin devant la mairie pour protester contre leur expulsion de leur local, rue Charles Lorilleux. La députée-maire (UMP) Joëlle Ceccaldi-Raynaud a fait murer vendredi l'entrée de l'Eglise sans prévenir les fidèles. Toutes leurs affaires sont restées à
l'intérieur. La mairie affirme maintenant qu'il y a de l'amiante ! "Faux", répondent les fidèles indignés.



Une centaine de fidèles de l'Eglise Evangélique de Puteaux ont manifesté ce matin devant la mairie pour protester contre leur expulsion de leur local, rue Charles Lorilleux. La députée-maire (UMP) Joëlle Ceccaldi-Raynaud a fait murer vendredi l'entrée de l'Eglise sans prévenir les fidèles.

Interview du pasteur Marc Philippe.

Surprise pour les fidèles de l'Eglise Evangélique de Puteaux (Assemblées de Dieu) : les ouvertures de leurs locaux ont été murées, le vendredi 1 juin, sans avertissement, par les services techniques de la Mairie. Motifs : il y aurait de l'amiante et les locaux ne pourraient recevoir du public. Le pasteur, Marc Philippe est surpris : depuis 35 ans l'Eglise occupe ces locaux et, jusqu'à présent, il n'y avait pas de problèmes.


Que faire quand une autorité municipale vous interdit l'accès à votre lieu de culte ? Faute d'une solution convenable, les fidèles et leur pasteur ont décidé de tenir leur culte…en plein air, devant la Mairie, ce dimanche 3 juin à 9 h 30 !
Il en sera ainsi jusqu'à nouvel ordre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire